Le numérique ne tue pas l’écrit lycéen, au contraire

24 décembre 2013
FavoriteLoadingAjouter aux favoris
  •  

« Dès que l’on prend la peine d’observer les adolescents de plus près, on voit qu’ils ne sont clairement pas des digital natives, que leurs usages ne sont pas homogènes et que les rapports aux dispositifs dans lesquels ils s’inscrivent sont pluriels. Dépassant les frontières habituelles,  E Clément-Schneider s’intéresse à la géographie des écrits numériques adolescents. Son approche ethnographique va plus loin que les approches statistiques habituelles et restitue la réalité des pratiques adolescentes avec beaucoup de respect et de finesse.

Retrouvez la suite de l’article sur le site le café pédagogique : Le numérique ne tue pas l’écrit lycéen, au contraire

Commentaires

commentaires