Mon enfant est fâché avec les maths

Mon enfant est fâché avec les maths

8 avril 2014
FavoriteLoadingAjouter aux favoris

« Un blocage en mathématiques ne signifie pas un manque d’intelligence » (Denoël, 2012). Pour aider les enfants à résoudre un problème de maths il ne faut pas faire le problème à sa place mais lui demander de faire les opérations et l’aider…. Il faut lui permettre en faite de comprendre ce qu’est un problème de maths dans sa globalité, lui donner une démarche et des outils qui lui permettrons à l’avenir de comprendre et de résoudre seul ces problèmes. Autrement dit c’est lui apprendre à : lire l’information qui lui est donnée, se poser les bonnes questions utiliser et exploiter les informations à sa disposition.

Cet article, paru sur le site Psychologies, présente des conseils d’Anne Siety, psychopédagogue en mathématiques, pour aider votre enfant à se réconcilier avec cette matière incontournable de sa scolarité.

Mon enfant est fâché avec les maths

« Il confond puissances et multiplications, elle « bloque » sur le théorème de Pythagore : certains élèves semblent hermétiques aux maths et entretiennent avec cette discipline une relation quasi pathologique. Les conseils d’Anne Siety, psychopédagogue en mathématiques, pour aider son enfant à se réconcilier avec cette matière incontournable de sa scolarité.

Les enfants fâchés avec les maths n’arrivent pas à se mettre au travail, ou enchaînent frénétiquement les exercices, en vain. Leur esprit se vide face à un énoncé, ils sont pris de maux de tête avant les contrôles, se disent « nuls ». Des manifestations d’angoisse qui agacent ou inquiètent leurs parents, qui ne savent pas comment réagir.

Écouter ses émotions

« Un blocage en mathématiques ne signifie pas un manque d’intelligence, remarque Anne Siety, auteure de Qui a peur des… »

Retrouvez le reste de cet article sur le site Psychologies : Mon enfant est fâché avec les maths

Commentaires

commentaires