Algérie : donner la priorité à l’Éducation

Algérie : donner la priorité à l’Éducation

Par La Rédaction 2 février 2015
FavoriteLoadingAjouter aux favoris

Lors de sa visite en Algérie, le rapporteur spécial de l’ONU sur le droit à l’Éducation, a notifié l’importance de priorisé le secteur de l’Éducation dans le budget de l’État algérien par la mise en place d’un cadre juridique spécial. Devant les membres de la commission de l’Éducation, de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et des affaires religieuses à l’Assemblée populaire nationale, M. Kishore Singh a précisé “En dépit des grands efforts consentis par l’Algérie pour le développement du secteur de l’Éducation qui bénéficie de la priorité eu égard au budget qui lui est consacré, il est nécessaire de consacrer cette priorité dans un cadre législatif”, a précisé M. Kishore Singh

“Ce cadre permettra de définir le seuil minimal du budget qui doit être consacré au secteur de l’Éducation, quelles que soient les circonstances”, ceci afin de formaliser les principes des chartes internationales adoptées par Alger. Dans le domaine de la formation professionnelle, le responsable onusien a recommandé l’adoption du « système dual » appliqué dans de nombreux pays. Celui-ci consiste à contraindre les entreprises économiques à intégrer les stagiaires des centres de formation professionnelle en vue de leur permettre d’acquérir de l’expérience et savoir-faire. L’objectif au final est de “valoriser la formation professionnelle et prendre en charge les droits des bénéficiaires”.

Commentaires

commentaires