BYOD : évaluer les élèves avec leurs appareils mobiles

BYOD : évaluer les élèves avec leurs appareils mobiles

Par 1 mai 2015
FavoriteLoadingAjouter aux favoris
  •  

Pour certains, l’utilisation des appareils mobiles en classe est considérée comme une intrusion du monde extérieur dans l’enceinte de l’école. Pour d’autres, ce nouvel usage du numérique en éducation élargit les horizons d’apprentissage et développe les relations avec l’environnement de la classe.  Avec l’introduction des appareils connectés, la classe s’est ouverte sur le monde et les usages pédagogiques ont évolué pour favoriser l’utilisation de nouveaux supports d’apprentissage. Aujourd’hui, les élèves apprennent à chercher et utiliser l’information disponible via internet et on évalue leurs capacités à analyser cette information. 

Or, les appareils mobiles ne sont pas tout à fait systématiquement les bienvenus en classe et sont même peu appréciés par certains enseignants. Beaucoup les interdisent au sein des salles de cours, leur reprochant de dissiper les élèves et de favoriser leur « évasion » de la classe (communications SMS, connexion sur les réseaux sociaux grâce à la connexion internet 3G…).  

Nous ne pouvant certes pas occulter certains « méfaits » de l’utilisation non réglementée des smartphones en classe. En effet, Quel support « contre productif », qui permet à l’élève de se tenir informé en temps réel, de vérifier certaines informations et de se renseigner rapidement en s’échappant du confinement de la classe. Oui vraiment quel outil désastreux qui propose à l’apprenant une interface ouverte sur le monde mais qui a la prétention de souvent exclure l’enseignant…

Une minute… ! L’enseignant lui-même n’est-il pas de plus en plus connecté de son côté ? Ne se tient-il pas lui aussi informer en temps réel, sans pour autant vouloir accorder ce privilège à ses élèves ? Pourquoi donc avoir peur d’un outil qu’on utilise soit même pour des usages courants et qu’on refuse à ses élèves pour des usages pédagogiques ? L’enseignant n’a-t-il pas plutôt intérêt à apprivoiser ce nouveau support et à réfléchir sur la manière de l’utiliser à son avantage pour perfectionner son enseignement ?

Dans un article proposé par le Centre de Ressources en Economie Gestion (CREG) de l’Académie de Versailles, Olivier Mondet propose une manière d’introduire progressivement l’usage des appareils mobiles en classe par une modification des pratiques pédagogiques.

L’article « évaluer avec son téléphone portable »  tente  de démontrer qu’en donnant un sens à l’utilisation des appareils mobiles, l’enseignant valorise l’usage de tels types de supports pédagogiques et permet à l’élève de faire la différence entre un usage dans le cadre de la classe et un usage à titre privé, hors du cours.  

De même, dans cet article, l’auteur explique comment, par la mise en place d’une activité d’évaluation des élèves, l’enseignant peut progressivement développer l’utilisation des appareils mobiles au sein de sa classe. 

 

Retrouvez l’intégralité de cet article sur le site du CREG

 

 

Commentaires

commentaires