Enfant : Echec scolaire

Enfant : Echec scolaire

26 mars 2014
FavoriteLoadingAjouter aux favoris
  •  

L’échec scolaire peut-être défini comme le non aboutissement du projet scolaire d’un élève. Lors d’un échec scolaire la famille et l’élève lui même le ressentent comme un échec personnel, ce qui peut bloquer et diminuer la confiance en soi, ce à quoi s’ajoutent le stress et la panique au niveau de la famille. Le fait que l’échec scolaire est vécu comme un échec personnel autant pour l’élève que pour la famille est tout à fait logique. L’échec scolaire regroupe trois grands types de problèmes: des difficultés d’adaptation à la structure scolaire, des difficultés d’apprentissage et des perturbations du cursus scolaire. L’échec scolaire constitue une source de stress et d’angoisse chez l’enfant qui le conduit au rejet de l’école.

Cet article paru sur le site Sante-tunisie, explique comment reconnaître un enfant en échec scolaire, les principales causes de cet échec et comment réagir face à une telle situation.

Enfant : Echec scolaire

« L’échec scolaire est vécu par l’enfant comme un échec personnel. L’enfant peut avoir une image de lui dépréciée dans une société où l’école est au cœur des valorisations. Aujourd’hui, la réussite scolaire est en effet une des plus importantes sources de reconnaissance.

Cet échec peut entraîner des difficultés de construction de soi et de réalisation personnelle. Et il peut être alors source de stress ou d’angoisse chez l’enfant qui peut rejeter l’école.

Comment reconnaître un enfant en échec scolaire ?

L’échec scolaire peut se manifester de plusieurs manières. Il peut être lié à des difficultés à s’adapter à l’école et à son fonctionnement, voire à s’intégrer au reste du groupe d’élèves. Mais il peut aussi se révéler par une difficile acquisition des connaissances de base. Ces deux définitions de l’échec scolaire sont souvent corrélées.

Un enfant qui a du mal à s’adapter aux autres, pourra éprouver des difficultés à se concentrer et donc à apprendre. Inversement, un enfant en retard par rapport au reste de la classe, pourrait bien se démotiver, s’agiter, se renfermer sur lui-même, voire parfois adopter un comportement agressif à l’égard des autres élèves. L’enfant en difficulté peut adopter des comportements très divers. L’hyperactivité peut induire des difficultés scolaires… »

Retrouvez le reste de cet article sur le site Sante-tunisie : Enfant : Echec scolaire

Commentaires

commentaires