Voici pourquoi un enseignement virtuel est meilleur que la classe traditionnelle

Voici pourquoi un enseignement virtuel est meilleur que la classe traditionnelle

Par 26 mars 2016
FavoriteLoadingAjouter aux favoris

En quoi un enseignement virtuel est-il plus efficace qu’un enseignement traditionnel ? Pas évident de répondre à une telle question. En effet, il serait peut-être intéressant de se demander s’il existe des aspects dans l’e-learning qui font de la classe virtuelle un meilleur système d’apprentissage. Si ce n’est pas le cas, nous pouvons réfléchir au moyen de concevoir un apprentissage en ligne qui soit plus performant que ce que l’on peut offrir en classe.  

Selon une étude du SRI International (entreprise américaine spécialisé dans la recherche scientifique et technologique) conduite sur 12 ans, les étudiants qui suivent des cours en ligne ont un taux de réussite aux examens 90% supérieur à ceux qui fréquentent l’université. D’après ce constat, quels éléments de l’e-learning moderne permettent aux classes virtuelles d’être si efficace ?

 

L’enseignement virtuel a tout copié sur l’enseignement en classe

Lorsque l’enseignant se retrouve dans une salle de classe « traditionnelle » il est face à un groupe d’étudiants. Il ne peut dans bien des cas donner qu’un seul et même cours à des individus avec des niveaux de connaissances disparates et des compétences différentes. Il doit souvent choisir entre répéter la même notion plusieurs fois et prendre du retard, ou alors avancer avec des œillères avec le risque que certains étudiants soient largués.  

Pour peu que cet enseignant soit consciencieux, il voudra impliqués ses élèves dans le processus d’apprentissage, obtenir un feedback de leur part et les encourager à interagir, échanger et discuter. Ce qui est souvent difficile à mettre en œuvre avec des classes surchargées. 

Parfois, lorsque le contenu du cours l’exige, il voudra même utiliser un mode d’apprentissage différents ou une méthodologie innovante, plus propice à étudier dans un environnement de travail « réel », plutôt que dans la salle de classe, mais sera bloqué par des contraintes techniques et administratives…

L’enseignement virtuel non seulement s’inspire de ces différentes situations d’apprentissage, mais les enrichit et c’est en partie pour cela que l’e-learning est plus efficace. Les outils pédagogiques modernes permettent  aux enseignants et aux étudiants de créer, éditer et commenter tout type de contenu pédagogique. Grace à l’utilisation des webinars (conférences en lignes)  et des messageries instantanées, les élèves sont encouragés à interagir, discuter et tout le monde est à jour en matière d’informations et de connaissances.

 

L’e-learning repose sur un système d’évaluation performant

De plus, il est acté que l’évaluation régulière des connaissances améliore la qualité de l’enseignement. Or, une telle caractéristique est une pratique intégrée dans tous les systèmes de e-learning. Il est important que les résultats de chaque étudiant soient évalués régulièrement de sorte que le programme puisse soit le faire passer au niveau suivant, soit l’inciter à répéter le même cours, si son niveau est considéré comme insuffisant.  

Généralement dans un groupe, les étudiants sont en compétition, même de manière inconsciente. En effet, on a toujours tendance à se comparer à ses collègues ou ses camarades de classe, ce qui stimule la motivation pour obtenir de meilleurs résultats. Un système d’enseignement virtuel offre cette possibilité incitative. Les systèmes de notation dont sont dotés les systèmes d’e-learning stimulent la dynamique de groupe et encouragent les individus à mieux étudier. Ainsi, l’enseignement virtuel dans le cadre universitaire, devrait utiliser les données collectées, afin de mettre en place des évaluations comparatives à l’échelle des villes, des régions, voire du pays.

 

L’apprentissage en ligne impacte la manière d’enseigner

Il existe néanmoins une certaine différence entre l’enseignement virtuel et la classe traditionnelle. Celle-ci est matérialisée par le rôle de l’enseignant. Grace aux outils pédagogiques numériques, celui-ci peut évoluer d’un rôle de « passeur d’informations et de connaissances» vers un rôle de « coach » ou « accompagnant » pédagogique de l’élève. En effet, les systèmes e-learning peuvent l’aider à recueillir des données sur les progrès, les centres d’intérêts et les motivations des étudiants, afin qu’il puisse proposer des parcours pédagogiques entièrement individualisés et adaptés à chaque apprenant.

 

 

Commentaires

commentaires