HISARA 2016 : L’internationalisation, clé de la première rencontre entre universités espagnoles et arabes

HISARA 2016 : L’internationalisation, clé de la première rencontre entre universités espagnoles et arabes

Par 19 mai 2016
FavoriteLoadingAjouter aux favoris
  •  

HISARA 2016, la première rencontre entre les universités espagnoles et arabes s’est tenu à Séville (Espagne) les 17 et 18 mai 2016, en présence de représentants des universités espagnoles, algériennes, marocaines, egyptiennes, lybiennes… Cette édition a mis en évidence l’importance de l’internationalisation de l’enseignement supérieur et le faible niveau d’échanges d’étudiants et de chercheurs entre l’Espagne et les pays arabes.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par la Déléguée d’Égalité, Jeunesse et Relations avec la Communauté Universitaire, Mme Miryam Diaz Rodriguez, le Directeur de l’Unité pour l’Internationalisation de l’Enseignement Supérieur Espagnol (SEPIE), M. Alfonso Gentil, le Secrétaire Général de l’Association des Universités Arabes, Professeur Sultan Al Aoubi, le Directeur de la Fondation Tres Culturas, José Manuel Cervera, et M. Anwar El Mezwaghi, Président de Ambar Connect.

cérémonie d'ouverture HISARA Université

 

Faible présence des étudiants et chercheurs arabes dans les universités espagnoles

Dans un monde globalement interconnecté, il est essentiel de coopérer et de promouvoir (les échanges). Chaque année, des milliers d’étudiants du monde entier choisissent une université espagnole, cependant la présence d’étudiants arabes peut encore être améliorée. Ceci s’applique également aux étudiants espagnols dans les pays arabes

Situation qui attire l’attention dans un pays de référence dans l’échange d’étudiants, a exposé Alfonso Gentil, Directeur de l’Internationalisation de l’Enseignement Supérieur de l’Espagne (SEPIE) à l’ouverture de HISARA Université. Il a également ajouté

Par rapport à d’autres pays, en particulier la France, le pourcentage de notre coopération avec les universités arabes est faible, même si elle est significative avec le Maghreb, où nous avons établis des réseaux, en particulier au Maroc

 

Explorer les mécanismes qui peuvent changer cette tendance est une préoccupation partagée par le Professeur Sultan Al Aoubi, Secrétaire Général de l’Association des universités arabes (AArU), qui regroupe actuellement plus de 700 universités de 22 pays.

Les bonnes relations entre l’Espagne et les pays arabes remontent aux temps anciens, lorsque des étudiants de toute l’Europe venaient s’instruire en Andalousie

A souligné le Secrétaire Général, avant d’ajouter que la mobilité des étudiants, des enseignants et des chercheurs commence avec l’internationalisation.

HISARA Université est la première rencontre entre les principaux acteurs du processus de formation universitaire espagnols et arabes, a expliqué Anwar El Mezwaghi, Président de la société des relations internationales organisatrice de l’événement, Ambar Connect.

 

Mettre en place des stratégies pour attirer les talents

Pendant deux jours, universités, chercheurs, recteurs, écoles de commerce et entreprises ont étudié les défis auxquels font face les universités et chercheront de nouvelles alliances en matière d’éducation.  Suite au succès de la journée du 17 Mai et à la demande des participants arabes, El Mezwaghi a annoncé la possibilité que les prochaines éditions se déroulent alternativement entre l’Espagne et les différents pays participants.

L’internationalisation produit des résultats immédiats, a indiqué de son côté Jose Manuel Cervera, directeur de la Fondation Tres Culturas, qui accueille la rencontre. D’après Cervera les jeunes impliqués dans les programmes de mobilité sont susceptibles de trouver un emploi plus rapidement, acquièrent une plus grande capacité d’adaptation et sont plus respectueux avec la diversité.  

Le monde arabe connaît des changements démographiques accélérés, avec une augmentation significative de sa population et une croissance exponentielle du nombre de jeunes, par opposition à l’Europe. Le Professeur Sultan Al Aoubi (AArU) a profité de la rencontre pour demander aux universités arabes, européennes et espagnoles d’accueillir les étudiants forcés de quitter la Syrie dans le contexte actuel.

Outre l’internationalisation et la nécessité d’offrir des diplômes et des programmes en anglais, les participants ont convenu de l’importance de l’excellence, considérée comme la capacité d’une université à attirer et à retenir les talents, et la présence limitée des étudiants arabes dans les universités espagnoles.  Helena Martínez, directrice du Cabinet de Relations Internationales et Affaires de l’Université UPC explique : 

L’Université Polytechnique de Catalogne (UPC) est fortement internationalisée dans ses études de maîtrise et de doctorat. Cependant, nous avons encore un long voyage avec les pays arabes, à l’exception des étudiants ressortissants iraniens, qui occupent la 4ème position parmi les étudiants étrangers qui étudient chez nous

L’Université Pompeu Fabra (Barcelone) convient également qu’attirer et retenir les talents est fondamental, et pour cela a mis en place une politique de recrutement des enseignants ouverte et hautement compétitive. Le Docteur Josep Ferrer, Vice-Recteur pour l’Internationalisation a déclaré :

Cette politique de recrutement des enseignants fait que l’Université Pompeu Fabra soit la première université en nombre de publications par professeur, grand nombre d’entre elles en collaboration internationale,

En représentation du Ministère de l’Enseignement Supérieur de l’Algérie, le recteur de l’Université Blida II, Ahmed Chaalal, a présenté le Système d’Enseignement Supérieur en Algérie.

Les expositions d’aujourd’hui sont le reflet d’un intérêt croissant et d’opportunités réelles. Les perspectives pour une deuxième édition d’HISARA Universidad sont très encourageantes: les universités n’ayant pu assister pour des raisons indépendantes de leur volonté ont déjà exprimé leur intérêt à participer à une prochaine édition

A indiqué Carolina Funes, directrice de Ambar Connect.

En cloture des travaux, Anwar le Mezwaghi, président de Ambar Connect, et organisateur d’HISARA Universidad a déclaré :

Ce fut un honneur ouvrir la voie à de futures collaborations hispano-arabes et créer les bases pour que cette rencontre (annuelle) devienne une référence dans l’internationalisation et la mobilité de l’éducation supérieure

Le responsable des Relations Internationales de l’université égyptienne MISR International University, M. Ali. A. Youssef a ajouté :

En ce sens, HISARA Universidad représente une importante coopération entre les universités espagnoles et arabes. C’est une initiative de grande projection et potentiel

Lors de son intervention la Vice-rectrice de l’Université de Huelva (sud-ouest, Espagne), Maria Losada a indiqué : 

Nous avons des programmes en langues étrangères telles que l’anglais, le français et l’italien que nous travaillons déjà. Nous venons à cette rencontre pour lancer le programme arabe et contacter les universités arabes 

 
Lauréats HISARA 2016

Une cérémonie de remise des prix HISARA 2016 a cloturé ces deux journées de rencontres, avec la présence de Son Excellence Mme Taous Feroukhi, Ambassadrice d’Algérie en Espagne. Les Prix d’Excellence reconnaissent la trajectoire des universités, entreprises et institutions dans le développement de programmes de coopération hispano- arabe. 

Remise des prix HISARA 2016

 

Prix d’Excellence à la Diffusion de la Langue Espagnole dans les pays arabes : Prix de reconnaissance à l’Institut d’études Hispano-Lusophones de l’Université Mohamed V à Rabat, pour leur coopération et excellente relation avec les universités espagnoles. A remis le prix M. José Manuel Cervera, directeur de la Fondation Tres Culturas, à Mme. Rajae El Khamsi, Professeur chercheuse de l’Institut. 

Prix d’Excellence á la Diffusion de la Langue Arabe en Espagne : Reconnaissance au leadership en projets de recherche, études et traductions sur la période andalouse. L’Université de Murcia (sud-est, Espagne) est l’une des rares écoles espagnoles qui offrent des études arabes et islamiques.  Prix remis par le Secrétaire Général de l’Association des Universités Arabes (AArU), Professeur Sultan Al Aoubi á Mme Pilar Garrido, Professeur d’Études Arabes et Islamiques à l’Université de Murcia.

Prix d’Excellence á la Promotion de Programmes de Mobilité Hispano-Arabe : Prix décerné au Directeur de la Coopération et des Échanges inter-universitaires du Ministère l’Enseignement supérieur algérien. L’Algérie est en tête du classement en nombre d’universités du monde arabe. Prix remis par la Déléguée espagnole d’Égalité, Jeunesse et Relations avec la Communauté Universitaire, Mme Miryam Diaz Rodriguez, á Son Excellence Mme Taous Feroukhi, Ambassadrice de la  République Algérienne Démocratique et Populaire.

Prix d’Excellence á la Promotion de Programmes de Mobilité Hispano-Arabe en Espagne : Reconnaissance á l’Université de Las Palmas de Gran Canaria pour détenir le plus grand nombre d’accords avec des universités arabes (parmi les universités participantes). A remis le prix M. Alfonso Gentil, Directeur de l’Unité pour l’Internationalisation de l’Enseignement Supérieur Espagnol (SEPIE).  A remporté le prix Mme Berriel Rosario Martínez, Vice-rectrice de l’Université de Las Palmas de Gran Canaria

Prix d’Excellence á la Coopération en I+D+i Hispano-Arabe : La société de technologie de l’Université d’Almeria (sud-est, Espagne) Effergy Energía est un cas de succès avec l’entrepreneuriat universitaire, relations université-entreprise et coopération hispano-arabe en I+D+i. Prix remis par M. Anwar El Mezwaghi, Président de Ambar Connect á M. Jésus Cuadrado, CEO de Effergy Energía.

Prix Honorifique á l’Engagement Académique : L’Université Alzzaytona de Libye á reçu ce prix honorifique en raison de ses efforts pour la continuité des cours universitaires en dépit du conflit subi par le pays. Le prix a été remis par Mme Rafaela Caballero, Directrice d’Internationalisation de l’Université de Séville, á M. Said Ahmed Ali Hadoud, Président de l’Université Alzzaytona.

 

Source Communiqué de presse

 

Commentaires

commentaires