Les innovations pédagogiques qui vont marquer 2015

Les innovations pédagogiques qui vont marquer 2015

Par 21 janvier 2015
FavoriteLoadingAjouter aux favoris
  •  

Le troisième rapport annuel de l’université britannique « Open University » a été publié il y a quelques semaines. Dans cette compilation des pratiques, outils et avancées de la recherche dans le domaine de l’éducation, les auteurs proposent un état des innovations en matière d’enseignement dont on parlera en 2015.Les outils et concepts pédagogiques présentés dans ce rapport sont soit au stade de la recherche, soit assez confidentielles pour le moment et concernent essentiellement des applications pour l’université ou le secondaire. Néanmoins, ce rapport acte principalement l’utilisation massive et différentes de certains outils, concepts et supports déjà disponibles, plus qu’il n’expose de nouvelles « inventions » en matière de pédagogie.

Apprentissage Social Ouvert et Massif

Selon les experts de l’Open University, les techniques et codes utilisés pour les  réseaux sociaux et le « gaming » vont fortement impacté l’enseignement et l’apprentissage dans les mois avenir. Ainsi, les MOOCs (Cours Ouverts, Massifs en ligne) connaitront un fort développement de leur interactivité et des échanges entre participants. Les étudiants pourront créer des groupes de discussion autour d’un sujet traité par l’enseignant, commenter des publications d’autres étudiants et initier des groupes de travail virtuels pour des projets collaboratifs.

La scénarisation pédagogique basée sur l’analyse des données

La scénarisation consiste à concevoir l’utilisation des outils et des supports pédagogiques à disposition de l’enseignant pour mettre en place un apprentissage et favoriser l’acquisition d’une compétence donnée. Pour construire un cours attractif, l’enseignant doit varier les supports utilisés et spécifier les objectifs recherchés, le parcours pour les atteindre et les modalités pour évaluer les résultats. La mesure en temps réel des données relatives aux différentes compétences et objectifs pédagogiques permettront au professeur d’ajuster son  contenu et d’affiner son enseignement en vue d’accroitre l’efficacité de ses cours.

La classe inversée

Bien connu des professionnels de l’enseignement, la classe inversée est un concept pédagogique assimilée depuis longtemps et déjà mis en place dans certains pays. La classe inversée consiste à faire découvrir à l’élève les notions de base en dehors des heures de classe (lecture à la maison, vidéos et/ou capsules à visionner…). Le temps de présence en classe est alors consacré aux applications, aux activités de recherche ou aux travaux à réaliser en groupes. L’essor des outils à disposition des enseignants combinée à l’utilisation plus accrue des TICE, permettrait à cette méthode d’enseignement de connaitre un développement considérable durant les prochaines années.

Utiliser les appareils personnels des élèves

L’utilisation des Smartphones et autres tablettes personnelles des élèves ne devraient plus servir uniquement pour les divertir et dissiper leur attention en classe. Bien utilisés, ils pourraient les aider à faire évoluer leur rapport au savoir et transformer le rôle de l’enseignant. Ce dernier pourrait axer son enseignement sur l’utilisation active des supports numériques par les élèves.

Apprendre à apprendre

Dans leur relation à l’apprentissage, les élèves doivent apprendre à maitriser les différentes méthodes et à comprendre la manière avec laquelle ils intègrent l’enseignement du professeur. Comment on apprend ? Quelles sont les méthodes propres d’acquisition des savoirs ?…Autant de questions auxquelles l’apprenant actif et efficace devrait chercher des réponses. L’élève doit se concentrer sur la compréhension du processus d’apprentissage et trouver les outils qui lui sont le mieux adaptés en vue d’adopter sa propre solution. Des outils comme le « journal d’apprentissage » ou  la « carte mentale » (midmapping) pourraient concrètement l’aider dans cette entreprise.

L’évaluation dynamique

Alors que de nombreux spécialistes de l’éducation se penchent sur la refonte du système d’évaluation, une réponse pourrait être apportée par l’évaluation continue de l’acquisition des compétences. L’enseignant interviendrait tout au long du processus d’apprentissage pour valider la compréhension et l’assimilation des savoirs et pour mettre en place une remédiation efficace. Ce procédé serait d’une grande utilité pour aider les élèves en grande difficulté.

L’apprentissage collaboratif et en situation

A la manière de la pédagogie de projets, l’apprentissage évènementiel permet d’engager les élèves dans des projets collaboratifs, intégrés dans leur environnement et en prise avec la réalité. La participation à des évènements, sur des projets différents permet le partage et l’échange. L’élève est immergé dans une démarche active et créative en prise avec ce qui l’entoure.

Le Storytelling, ou l’apprentissage par la narration

Raconter une histoire par l’écriture peut être un moyen efficace d’aider l’élève à structurer et à approfondir son savoir. L’élève doit être encouragé à lier différents savoirs, à organiser ses connaissances et à recouper différentes sources (l’exercice journalistique est en ce sens très approprié). Les outils numériques ajoutent à cet exercice un volet collaboratif et un moyen de diffusion plus large que le seul cadre de la classe.

Le concept-clé

Le concept-clé se définit comme un seuil à partir duquel la compréhension d’un sujet par l’élève est modifiée en profondeur. Une fois assimilé et intégré dans la pratique, le concept-clé engage la perception de l’élève et sa propre expérience de la vie. Actuellement des recherches sont menées pour tenter de définir et de formuler des concepts relatif à chaque domaine d’apprentissage afin qu’ils soient utilisables par les enseignants.

La construction

Procédé d’apprentissage par lequel l’élève est impliqué directement et collectivement dans un processus continu de construction matérielle avec des résultats qui entrainent de nouvelles constructions. Les tâtonnements, l’expérimentation, la concertation permettent d’inventer des solutions collectives face à des problèmes concrets. Cet outil est déjà largement répondu dans le domaine de la programmation et du développement web.

Le Rapport « Innovating Pedagogy 2014, exploring new forms of teaching, learning and assessment, to guide educators and policy makers » est disponible ici en anglais.

 

 

Commentaires

commentaires