Maroc: L’autorité dans les établissements scolaires

Maroc: L’autorité dans les établissements scolaires

26 février 2014
FavoriteLoadingAjouter aux favoris
  •  

Dans le contexte éducatif marocain, gérer un établissement scolaire est une tâche éminemment difficile. Les élèves passent une durée importante de leur vie à l’école, ils ont droit à une attention particulière et leur réussite est au cœur de toute démarche pédagogique. Ainsi, il est donc nécessaire d’assurer une veille et de mettre en place les dispositifs pour maintenir un climat scolaire favorable à l’apprentissage et à la créativité. Ceci dans le but que les élèves  deviennent proactifs, pour permettre de  tirer le meilleur parti de leurs capacités et d’enrichir leur potentiel cognitif. Cet article, écrit par Abdelkader Khalef et paru sur le site Libération en date du 20 février 2014, met en lumière quelques pistes de réflexion.

Maroc: L’autorité dans les établissements scolaires

« L’autorité pédagogique et non l’obéissance totale. Piloter un établissement scolaire est une tâche éminemment ardue. Dans ce domaine très sensible, il est impossible d’agir n’importe comment, sans compromettre l’avenir des apprenants. On est dans l’épanouissement, l’accompagnement, la construction et non dans le harcèlement et la manipulation. L’élève a droit à une attention particulière et sa réussite est au cœur de toute démarche pédagogique, tâche trop complexe.

Pour y réussir, on doit acquérir les compétences spécifiques qui sollicitent indéniablement du hard-skills et particulièrement du soft skills. Le praticien de l’enseignement est de nature attentionné et affranchi de toutes les formes de prédation et d’oppression. Il gère les imprévus avec lucidité, ouverture d’esprit et bannit de son champ d’action, la coercition qui ne correspond en rien à l’esprit pédagogique… »

Retrouvez la suite de cet article sur le site Libération : Maroc: L’autorité dans les établissements scolaires

Commentaires

commentaires