La vision pour l’éducation au Maroc 2015-2030

La vision pour l’éducation au Maroc 2015-2030

Par 18 mai 2015
FavoriteLoadingAjouter aux favoris

Dans un rapport sur la « vision pour l’ éducation au Maroc 2015-2030 », dont les principales annonces ont été publiées par le portail d’informations Telquel, le Conseil Supérieur de l’Education (CSE), dirigé par Omar Azziman, a présenté un projet d’une éducation qui se doit d’être égalitaire et accessible au plus grand nombre.

Ainsi, selon les instigateurs de l’étude, le développement de l’ éducation au Maroc, passe par trois principaux leviers : l’égalité des chances pour tous les élèves, l’amélioration de la qualité de l’enseignement et la transformation du rôle de l’école et de l’enseignant.

 

Une école équitable, pour tous…

Le premier objectif de la réforme de l’ éducation au Maroc, dans une vision à long terme, est de promouvoir une école équitable pour tous les enfants et qui favorise l’égalité des chances. Ceci passe notamment par la généralisation sur tout le territoire marocain de l’enseignement préscolaire qui doit devenir obligatoire. Dans ce sens, le Ministère de l’Education se doit de fournir le cadre institutionnel et mettre en place un modèle pédagogique propre à ce niveau d’enseignement.  

Pour favoriser l’égalité des chances, le CSE recommande de mettre en place un système d’aide aux familles dans le besoin qui leur permettrait de subvenir aux dépenses scolaires de leurs enfants pour les cycles du primaire et du secondaire.

De même, l’instance en charge de définir la future vision de l’Education au Maroc, prône :

L’accessibilité des établissements d’éducation et de formation, des internats, du transport scolaire ainsi que de l’éducation et la formation nécessaires, à tous les enfants en situation de handicap.

Enfin, pour rendre l’école plus équitable, le CSE incite à l’encouragement de la construction d’espaces scolaires en milieu rural, et à mettre en place les mécanismes de motivation du corps enseignant et des cadres administratifs, pour favoriser leur installation dans ces zones.

 

Une qualité d’enseignement à améliorer…

Autre objectif de l’éducation pour la période 2015-2030 c’est l’amélioration de la qualité de l’enseignement. Ceci passe à la fois par une révision des conditions d’accès au métier d’enseignant et par une réforme du système pédagogique.  

Pour ce faire, le CSE recommande d’élaborer un socle commun pour chaque cycle et de réviser régulièrement les compétences développées au sein de l’école, pour répondre aux besoins d’une société en constance mutation.   Cette amélioration de la qualité passe aussi par une meilleure maîtrise des langues. Pour le CSE, un élève du second cycle doit à la fin de son parcours, maîtriser l’arabe et deux langues étrangères (de préférence le français et l’anglais). Après, il pourra choisir une troisième langue pour élargir son champ de compétences.

L’amélioration de la qualité de l’enseignement passe également par la promotion de la recherche scientifique, de la technologie et de l’innovation. Pour cela, le CSE préconise :

La mise en place d’un système national de recherche et d’innovation global et intégré qui fédère les institutions de recherche

 

Le changement du rôle de l’école et de l’enseignant

Dans sa vision 2015-2030 pour l ‘éducation marocaine, le CSE estime que l’école doit contribuer à la construction d’une société de citoyenneté, de démocratie et de développement. L’école se doit ainsi de dépasser sa fonction de simple lieu des connaissances et du savoir et devenir un hub communautaire de formation de futurs citoyens.  

Dans le même sens et dans le cadre de la refonte du système éducatif marocain, le CSE encourage au changement du rôle de l’enseignant pour se transformer en « acteur pédagogique » et à une implication plus importante des familles dans le parcours scolaire de leurs enfants et dans le suivi de leur enseignement.  

 

Article de Telquel : Tout ce qu’il faut savoir sur la Vision 2015-2030 pour l’éducation 

 

Commentaires

commentaires