Lancement de l’initiative « Africa Code Week » au Maroc

Lancement de l’initiative « Africa Code Week » au Maroc

Par 15 septembre 2015
FavoriteLoadingAjouter aux favoris

Cette semaine, des centaines d’ateliers de formation au codage seront organisés dans tout le Maroc. L’objectif de cette opération est de former gratuitement des centaines de parents, enseignants et animateurs pour qu’eux-mêmes s’engagent ensuite à animer au moins un atelier de code pour des jeunes âgés de 8 à 24 ans dans le cadre de l’initiative Africa Code Week entre le 1er et le 10 octobre prochains.

Le projet Africa Code Week

En Afrique, moins de 1 % des enfants quittent l’école avec des notions de bases en informatique. Or, sachant qu’au cours des prochaines années, plus de 11 millions de jeunes africains feront leur entrée sur le marché de l’emploi et que les métiers du numérique pourraient croître de 40% à 200%, il est urgent d’agir au renforcement des capacités.

 

Partant de ce constat, des organisations et des entreprises parmi les quelles SAP, Ampion, Simplon.co, le Galway Education Centre, le Cape Town Science Centre et la Fondation Roi Baudouin, se sont inspirés du projet de la commission européenne qui a permis l’an dernier de former des centaines de milliers de jeunes à la programmation informatique, à travers 38 pays européens.

Initier les jeunes africains au codage

Ainsi, du 1er au 10 octobre 2015, le projet « Africa Code Week » réunira plus de 20000 jeunes dans 17 pays africains (Afrique du Sud, Angola, Bénin, Botswana, Cameroun, Côte d’Ivoire, Égypte, Éthiopie, Ghana, Kenya, Madagascar, Maroc, Nigéria, Rwanda, Sénégal, Togo et Tunisie) qui seront répartis en trois groupes d’âge (8-11, 12-17, 18-24) pour participer à des ateliers d’initiation à la programmation informatique. En suscitant l’intérêt des jeunes pour la programmation et en simplifiant l’apprentissage de cette dernière par le biais d’ateliers ludiques, Africa Code Week constitue un puissant vecteur d’alphabétisation numérique en Afrique.

 

 

Pour les tranches d’âge 8-11 et 12-17, les ateliers s’appuieront sur Scratch, une plateforme ludique mise au point par le MIT Media Lab pour faciliter l’apprentissage continu de la programmation et qui passionne déjà des millions d’enfants à travers le monde.  

Avec la tranche d’âge 18-24, les activités se concentreront sur les toutes dernières technologies mobiles et WhatsApp en particulier. L’atelier ‘Votre propre WhatsApp !’ se présente comme une introduction aux technologies Web (HTML, CSS, JavaScript) utilisées en synergie avec Meteor.js. Il s’appuiera sur les connaissances existantes des élèves en matière de technologies Web pour leur permettre de maîtriser une autre infrastructure d’application. Ils apprendront ainsi à créer un « clone » Whatsapp, une application de messagerie instantanée qui fonctionne sur appareil mobile.

Que se passe-t-il concrètement au Maroc ?

Pour préparer ce projet de grande envergure, les partenaires marocains de l’Africa Code Week, ATOS et Cod Cod Codet,  proposent du 14 au 16 septembre 2015 de former gratuitement des centaines de parents, enseignants et animateurs, pour qu’eux-mêmes puissent à leur tour animer des ateliers pour les enfants et les jeunes qui participeront au projet.

Initier les enfants au codage

 En parallèle, le Venture Bus d’Ampion, partenaire stratégique de l’initiative Africa Code Week, parcourra 7 villes en 7 jours (Agadir, Taliouine, Ouzazarte, Marrakesh, Safi, Casablanca et Rabat) à la recherche des entrepreneurs de demain.

Pour plus d’informations : 

Le projet Africa Code Week

Programme de formation des bénévoles au Maroc

Devenez formateur bénévole

 

Commentaires

commentaires