Maroc : calendrier scolaire 2017/2018, peu de changements

Maroc : calendrier scolaire 2017/2018, peu de changements

Par 8 août 2017
FavoriteLoadingAjouter aux favoris

Le calendrier scolaire au Maroc a été communiqué par le Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle et ne présente pas de grands bouleversements par rapport aux années antérieures. L’année scolaire est répartie en 2 grands semestres, avec une période de repos de 15 jours entre les 2. Les vacances scolaires de l’année 2017-2018 seront programmées en moyenne toutes les 7 semaines et seront unifiées entre le supérieur et les trois cycles de l’enseignement primaire et secondaire.

 

 
Un Calendrier scolaire sans bouleversement

Comme chaque année, la rentrée des classes est échelonnée sur plusieurs jours. Ainsi, la rentrée des classes se déroulera selon le calendrier suivant :

  • Mercredi 6 septembre 2017 (matin) : Cadres pédagogiques et administratifs.

  • Mercredi 6 septembre 2017 (après-midi) : Corps enseignant.

  • Jeudi 7 septembre 2017 : Classes préparatoires et les 3 cycles (primaire, enseignement secondaire collégial et qualifiant) et Classes de préparation du Brevet Technicien Supérieur BTS.

  • Lundi 9 octobre 2017 : Classes de l’éducation non formelle. 

Les dates des examens quant à elles ne sont pas encore définies pour tous les niveaux :

  • Examen normalisé local 6ème année primaire : 15 janvier 2018.

  • Examen provincial unifié 6ème année primaire : 21 juin 2018.

  • Examen normalisé local 3ème année collège : 15 janvier 2018.

  • Examen régional unifié 3ème année collège : 14 juin 2018.

  • Épreuves de l’examen régional de la première année du baccalauréat : (la date n’est pas encore fixée).

  • Épreuves finales du baccalauréat : (la date n’est pas encore fixée).

  • Session de rattrapage de l’examen régional : (la date n’est pas encore fixée).

  • Session de rattrapage de l’examen national : (la date n’est pas encore fixée).

En ce qui concerne les périodes de vacances, le calendrier scolaire 2017/2018 au Maroc prévoit un total de 38 jours (hors vacances d’été) répartis selon le planning suivant :

Vacances Scolaires Maroc 2017/2018

Arrêté ministériel (calendrier  scolaire 2017-2018).

 

Rentrée scolaire 2017 au Maroc : déjà des nouveautés

 

Même si le calendrier scolaire ne présente de grands bouleversements, la rentrée scolaire 2017/2018 au Maroc connaîtra plusieurs changements sur le plan pédagogique et organisationnel. Alors que les cadres du Ministère travaillent sur le plan d’action 2018-2021 pour améliorer le système éducatif marocain, le Ministre a déjà annoncé plusieurs changements pour la rentrée scolaire 2017/2018.

Le premier de ces changements concerne la répartition des effectifs. Fini les classes bondées où une cinquantaine d’élèves (voir 70 pour certaines écoles) s’entassent dans des classes surchargées. A partir du mois de septembre prochain, le Ministre s’est engagé sur un chiffre maximum de 40 élèves par classe et même de 30 pour la première année du primaire. Même si ce chiffre est encore élevé, la stratégie du ministère est de le réduire progressivement pour atteindre des taux de remplissage optimaux. Pour atteindre cet objectif, le Ministère s’est engagé dans un plan de recrutement de 24 000 nouveaux enseignants.

Le deuxième changement notoire concernera les installations et le mobilier pédagogique. Ainsi, comme le prévoit le plan d’action du Ministère de l’Education marocain, les conditions d’accueil des élèves seront améliorées. La décision a été prise d’abandonner le préfabriqué et plus de 5000 salles de classe sont en cours de construction et 13 500 établissement scolaires sont en voie de réhabilitation. Par ailleurs, d’ici au mois de septembre, le Ministère compte acquérir 350 000 tables, 146 500 tableaux et 146 500 bureaux pour les enseignants. Pour la rentrée scolaire 2018/2019 le chauffage sera opérationnel dans toutes les zones montagneuses et les équipements d’accès pour les personnes à mobilité réduite seront installés.

Sur le plan pédagogique, le plus grand changement de cette nouvelle année scolaire sera la mise en place des cours de soutien gratuits pour les élèves en difficulté. Une attention particulière sera également accordée aux élèves non assidus et peu disciplinés afin d’éviter le décrochage scolaire et de limiter les cas d’abandon.

Par ailleurs, alors que l’âge légal d’entrée en première année primaire était auparavant de 6 ans, le Ministre a décidé de ramener l’âge minimum à 5 ans et demi dès cette année. De même que pour le préscolaire, les enfants doivent être admis dès l’âge de 4 ans. L’objectif étant de généraliser l’enseignement pour la petite enfance à l’horizon 2027. Dans ce cadre, un vaste programme de formation a été mis en place pour les éducateurs du préscolaire qui doivent suivre un cursus d’une année avant d’entrer en fonction.

Au niveau des langues, l’accent sera d’abord mis sur le renforcement de l’apprentissage de l’arabe dès la première année primaire avec un retour à la méthode classique d’enseignement de la lecture à travers l’alphabet. L’enseignement du français sera introduit à l’oral dès la première année primaire et le nombre d’heures de cours seront augmenté en 5ème et 6ème année du primaire. De même, certaines matières scientifiques, comme les mathématiques et les SVT, seront en partie enseignés en français.

Enfin, le denier changement important pour cette rentrée 2017/2018, concerne la tenue vestimentaire. Le port de l’uniforme devient obligatoire pour tous les élèves et les enseignants sont invités à soigner leur présentation.

 

 

 

 

Commentaires

commentaires