Coder ou programmer. Simple question de vocabulaire ?

Coder ou programmer. Simple question de vocabulaire ?

Par 12 novembre 2015
FavoriteLoadingAjouter aux favoris

Notre système éducatif connait aujourd’hui, avec la « révolution » numérique, une hausse significatif des cours d’informatique et ceci, à tous les niveaux du primaire au lycée. Ces changements dans les pratiques éducatives s’accompagnent de bouleversement au niveau du vocabulaire. Régulièrement apparaissent de nouveaux mots dont nous ne cherchons pas à bien comprendre le sens, bien au contraire, nous nous limitons à les répéter « aveuglément » sans en connaitre la réelle signification.

Pour exemple, et avant de lire les lignes qui suivent, qui est capable instantanément d’expliquer la différence entre les synonymes « codage » et « programmation ». Pour la plupart des profanes en la matière, il n’y en a pratiquement aucune, coder ou programmer c’est la même chose…Et pourtant.

Comme les mots « geek » ou « nerd » qui peuvent signifier la même chose au premier abord, alors que ceux qui se reconnaissent dans l’un ou l’autre, font parfaitement la distinction, là ou pour les non-initiés les différences sont minimes, les principaux intéressés décèlent des divergences importantes.  

Durant de longues années, la « programmation » était le mot le plus couramment associer au fait d’introduire des instructions dans une machine pour exécuter des commandes. Il n’y avait aucun débat là-dessus. La programmation était ainsi l’acte formel de l’écriture du code, et le terme englobait les plus grandes nuances des sciences informatiques.

 

 

Avec la croissance de la popularité des ordinateurs domestiques et le développement de la programmation « personnelle » à domicile, une culture de « hackers » a commencé à se développer, qui en intégrant le monde du travail ont changé la vision et le perçu du métier de programmeur, à la fois dans l’esprit, la compétence et l’objectif. Ainsi, l’afflux d’une génération de technophiles, souvent autodidactes, le terme « codeur » a commencé à prendre une dimension de plus en plus importante pour décrire ceux qui techniquement sont en mesure de « créer du code » mais qui n’ont pas forcément les connaissances et le bagage technique des programmeurs traditionnels.  C’est là l’une des premières différenciations entre « codage » et « programmation ».

Au cours des dernières années, le terme « codage » apparaît de plus en plus pour décrire un coté plus ludique et moins solennel de la programmation, lorsque celle-ci est notamment pratiquée par des néophytes.  

Sur un plan plus informel, le terme « codage » est employé pour parler des étapes du début de la programmation, ou de l’action de programmer, lorsqu’elle est réalisée avec un outil destiné aux débutants, tel que code studio, Scratch ou App Inventor…  

Que vous acceptiez ou non l’existence de nuances entre les mots « codage » et « programmation », vous devriez au moins être conscient des différences de connotations…Ceci surtout si vous voulez passé pour un prof « branché », « in », ou « swag » auprès de vos élève, et ne pas heurter le côté « geek », « nerd » ou « hipster » qui sommeille en eux. 

 

Traduit de l’anglais : Coding vs. Programming — Battle of the Terms!

 

 

Commentaires

commentaires