Intelligence Artificielle dans l’éducation : la nécessaire transformation des enseignants

Intelligence Artificielle dans l’éducation : la nécessaire transformation des enseignants

Par 15 janvier 2018
FavoriteLoadingAjouter aux favoris

Avertissement : cet article se base sur un « parti pris » de son auteur quant à la place de plus en plus importante que prendra l’ Intelligence Artificielle dans l’éducation, que ce soit avec les robots, le « machine learning » ou l’analyse « Big Data« . Pour nous, il ne s’agit pas de savoir si l’IA a sa place dans l’enseignement, mais de comprendre comment les enseignants doivent évoluer et développer leurs compétences pour s’adapter à l’intégration de cette Intelligence Artificielle dans le domaine éducatif.

Alors que l’utilisation de l’intelligence artificielle dans l’éducation en est à ses prémices, il en va autrement dans d’autres secteurs où les robots ont majoritairement remplacer la présence humaine (notamment l’industrie). A ce sujet, un reportage de l’émission Envoyé Spécial, diffusée le 11 janvier 2018 sur la chaîne de télévision France 2, Robots le meilleur des mondes , s’interrogeait sur la conséquence de la prolifération de l’ Intelligence artificielle dans le monde économique et plus spécifiquement en entreprise.

 

 

Ainsi, face aux bouleversements technologiques qui transforment notre quotidien, nous sommes en droit de s’interroger sur la place de l’ Intelligence Artificielle dans l’éducation et de se poser légitiment la question : « les robots vont-ils aussi remplacer les enseignants ? »

Si on se base sur ce qui se passe dans les autres secteurs et vu les récentes avancées technologiques dans le domaine de l’Intelligence Artificielle, avec la nouvelle génération de robots qui développe ses propres capacités d’apprentissage ; il est plus que probable que celle-ci sera amenée à jouer un rôle de plus en plus important dans l’enseignement et à réaliser des tâches qui étaient jusque là  du domaine exclusif de l’enseignant.

Aujourd’hui, il existe des outils qui permettent de noter les élèves. L’Intelligence Artificielle permet à certains outils de lire efficacement l’écriture et de noter les examens. D’autres logiciels éducatifs enseignent en s’adaptant à l’expérience, aux besoins et au style d’apprentissage de chaque élève. D’autres, enfin, donnent d’elles-mêmes des leçons de maths.

 

Pour autant, pouvons nous affirmer que l’Intelligence Artificielle supplantera définitivement l’enseignant ?

 

Pour les enseignants, il est nécessaire de réfléchir à l’impact croissant de l’ Intelligence Artificielle dans l’éducation. Ceux-ci sont conscients des changements qui s’annoncent et ont déjà, pour certains d’entre eux, pris le pli de la technologie d’automatisation qui a été introduite dans diverses tâches de l’éducation.

Si vous êtes un enseignant innovant, vous utilisez déjà des applications numériques pour enseigner différemment et motiver vos élèves. Si vous êtes avez en horreur les nouvelles technologies, vous avez du mal à imaginer qu’un robot puisse prendre votre place dans les prochaines décennies. Quoi qu’il en soit, la révolution étant en marche, vous devez vous préparer et préparer vos élèves à tous ces changements.

Ainsi, quelque soit les avancées, il y a certaines limites qui font que les robots ne sont pas encore tout à fait des « êtres humains ». Pour améliorer nos chances de prospérer dans un monde où l’ Intelligence Artificielle deviendra de plus en plus omniprésente dans les salles de classe, à l’école ou à la maison ;  il faut renforcer et développer les forces qui font de nous des humains (autrement du qui sont les faiblesses des robots).

Voici, à notre sens, 3 compétences que les enseignants doivent renforcer ou acquérir dès aujourd’hui, afin de prendre l’avantage sur les robots et sur la prolifération de l’utilisation de l’ Intelligence Artificielle dans l’éducation.

 

1/ La Capacité à générer des idées

 

La créativité est une compétence qui lorsque elle est pratiquée peut aider des gens « ordinaires » à devenir des penseurs « originaux ». Ainsi l’écrivain sociologue américain W.E.B Dubois a écrit :

Il était l’un des vôtres, ils et devenu Abraham Lincoln 

 

En effet, chaque être humain est doté de la capacité à générer des idées originales, de la même manière que l’Intelligence Artificielle est programmée avec la capacité de traiter un grand ensemble de données. L’avantage que nous avons est que nous sommes plus créatifs et plus artistiques, alors que l’IA est plus logique.

L’Homme se distingue par sa spécificité à utiliser son imagination, ses émotions, son intuition et sa pensée holistique. C’est ainsi qu’il génère des idées et qu’il crée. En renforçant cette compétence, les enseignants peuvent développer des idées qui leur permettent de proposer des expériences d’apprentissage que l’IA ne pourrait pas offrir. La génération d’idée est une compétence sous utilisée en classe. Beaucoup de personnes sont persuadées que cela relève des entrepreneurs, des artistes, ou des scientifiques. Or cela s’avère aujourd’hui absolument nécessaire qu’elle soit développée également à l’école.

 

2) La capacité à raconter des histoires

 

« Après la nourriture, l’abri et la compagnie, les histoires sont ce dont nous avons le plus besoin dans le monde. » Philip Pullman

 

Générer et raconter des histoires est une compétence humaine unique que les enseignants peuvent mettre en avant, ce que l’ Intelligence Artificielle dans l’éducation ne peut pas faire dans un avenir immédiat. À l’heure actuelle, les scientifiques ne se concentrent pas sur la création de robots disposant d’une fonction « raconter des histoires ».

Un enseignant peut conserver un avantage sur l’IA grâce à sa capacité à prendre des idées complexes, à analyser des informations ennuyeuses et à les illustrer par des histoires. Il a ainsi été démontré que le « conte de fées » illumine les cerveaux d’un auditoire. L’enseignant doit s’intéresser davantage aux effets de la narration dans l’apprentissage et faire un effort pour enseigner de nouveaux concepts en utilisant le storytelling.

 

3/ La capacité d’amélioration continue

 

La réussite professionnelle va généralement de paire avec l’amélioration continue, une compétence méta-cognitive. Il faut constamment s’adapter à son environnement et chercher des moyens d’élargir ses connaissances. Dans le futur, un plus grand nombre de professionnels disposeront d’un ensemble de compétences en « T », c’est-à-dire qu’ils acquerront des connaissances générales dans de nombreux domaines, ainsi que des compétences plus approfondies dans un domaine en particulier.

À bien des égards, les enseignants d’aujourd’hui possèdent déjà des ensembles de compétences en forme de « T », en ce sens qu’ils peuvent se spécialiser dans l’enseignement des mathématiques, mais qu’ils connaissent aussi d’autres matières. Voici un exemple de ce à quoi ressemble un professeur avec des compétences en forme de « T » :

Compétences en « T » d’un enseignant de mathématiques : 

⌠Musique, Arts, Langues, Mathématiques, sciences, Technologies, Sport ⌡

Enseignant mathématiques compétences en T

 

A l’ère de l’ Intelligence Artificielle dans l’éducation, il ne faut jamais cesser de chercher des moyens de vous rendre précieux pour vos élèves. Dans un monde où la correction des devoirs sera confiée à des robots, profitez des opportunités, notamment offertes par les MOOC pour élargir vos compétences.

Orientez-vous vers des compétences relatives au langage gestuel ou à la programmation qui sont de plus en plus recherchées. N’hésitez pas à approfondir vos connaissances sur l’IA pour en comprendre les vastes capacités et le potentiel illimité. De même, une enseignant disposant d’un éventail de compétences en « T », ne craint pas l’Intelligence Artificielle et n’a pas peur de coexister avec elle. Il est adapté à tout changement et utilise l’IA à son avantage.

La bonne attitude à adopter est donc de chercher la meilleure façon d’utiliser l’IA pour compléter vos méthodes d’enseignement. Acceptez les changements qui s’annoncent et tenez-vous au courant des progrès en matière d’utilisation des nouvelles technologies dans l’éducation (nous sommes là pour vous aider !).

 

Pour faire face à l’ Intelligence Artificielle dans l’éducation

 

Les enseignants doivent continuer à perfectionner leurs compétences qui sont de plus en plus précieuses pour leurs élèves. Des compétences comme le storytelling, la créativité et l’amélioration continue. Ces compétences qui représentent ce que l’être humain peut offrir de meilleur, les aideront à assurer leurs rôles de pédagogue, même avec la présence de plus en plus accrue de l’Intelligence Artificielle en classe.

 

 

 

 

 

 

Commentaires

commentaires