Enseignement par les pairs, innovation en pédagogie active

Enseignement par les pairs, innovation en pédagogie active

Par Karim Elouardani 25 février 2015
FavoriteLoadingAjouter aux favoris

L’enseignement par les pairs, ou « Peer Instruction » est une nouvelle méthode d’apprentissage en pédagogie active, mise en place par l’Université Toulouse 3- Paul Sabatier, dans le cadre de l’expérimentation SPIRALE (Solutions Pédagogiques pour la Réussite et l’Attractivité en Licence). Cette approche, apparue aux Etats Unis dans les années 90, vise à faire participer les étudiants en provoquant des échanges entre eux. Ce projet pilote, est testé au sein de l’université toulousaine par une vingtaine d’enseignants depuis 2014, auprès d’étudiants de première et de deuxième année de licence.

Enseignement par les pairs…avec le QCM et les débats

Dans le cadre du concept « Peer Instruction », sur une heure et demie de cours, environ une demi-heure est consacrée aux échanges spécifiques entre étudiants. Sur un concept clé, l’enseignant sollicite les étudiants qui doivent répondre à un QCM de quatre à six questions. Chacun d’entre eux, muni d’un mini-boîtier aux touches de numérotées de 1 à 9, vote et prend ensuite connaissance des résultats sur un écran vidéo-projeté.  Dans le cas de réponses majoritairement bonnes, l’enseignant effectue la synthèse de la bonne solution.

Dans le cas où une majorité de réponses sont mauvaises, l’enseignant demande à ses étudiants de défendre leur point de vue auprès du voisin. Cela stimule un débat animé dans la classe avec pour objectif de repérer les concepts qui posent problème aux étudiants.

Enseignement par les pairs…en s’appuyant sur le concept de classe inversée

Pour certains enseignants, l’apprentissage par les pairs concerne la totalité de leurs cours. Ceci a nécessité l’adoption d’une autre méthode, la pédagogie inversée, inspirée d’une autre approche américaine dite « Just in Time Teaching » qui consiste à identifier les notions sur lesquelles il faut insister. Les étudiants sont ainsi invités à travailler le cours à l’avance, puis sont soumis à un QCM en ligne et sont invités à répondre à des questions ouvertes. En fonction des réponses, l’enseignant établit les points à aborder et à approfondir en classe.

Enseignement par les pairs…ou une nouvelle conception de l’apprentissage

Ainsi, l’utilisation de nouvelles méthodes incitent à un recentrage du cours sur des aspects essentiels. Le contenu du cours est abordé de manière plus concise en classe. Ceci, conduit les enseignants à mettre en place, de plus en plus, des cours « intégrés » qui allient le cours magistral à des exercices (plus spécifiquement en première année).

La seule question qui demeure : cette nouvelle approche pédagogique fera-t-elle progresser les étudiants ?

Commentaires

commentaires