Vers une réglementation des cours particuliers en Tunisie

Vers une réglementation des cours particuliers en Tunisie

Par 28 juillet 2015
FavoriteLoadingAjouter aux favoris

Au cours d’un conférence organisée par le Centre National de l’Innovation Pédagogique (CNIPRE) le 24 juillet 2015 sur le thème : « cours particuliers, de la normalisation à la rationalisation », le Ministre de l’Education Nationale, Néji Jalloul a notamment exprimé son objectif de mettre fin à la situation anarchique du soutien scolaire et des cours particuliers en Tunisie.

Pour ce faire, le Ministre a proposé deux voies pour rationaliser le secteur et mettre fin à la surenchère financière que se livrent les enseignants en la matière.

 

Vers la création d’établissements spécialisés

La première option consiste en la création d’établissements spécialisés en soutien scolaire, placés sous la tutelle du Ministère de l’Education Nationale et qui permettraient l’embauche de diplômés pour assurer les cours particuliers.

La deuxième solution, consiste à dispenser ces cours particuliers au sein des écoles, collèges et lycées publics en dehors des heures de classe.

 

 
Pas d’interdiction stricte des cours particuliers en Tunisie

Sur les plans pédagogique, scientifique et financier, la dispense de ces cours de soutien scolaire seront réglementés, précisant que le Ministère ne se dirige pas vers une interdiction des cours particuliers mais vers leur organisation et leur encadrement, dans le cadre de la réforme du système éducatif tunisien et en impliquant toutes les parties concernées.  

Selon les propos de M. Néji Jalloul, rapportés par l’Agence Tunisie Afrique Presse (TAP) :

L’anarchie observée au cours des dernières années dans le domaine des cours particuliers transformés, dans pas mal de cas, en une sorte d’enseignement parallèle, portait ainsi atteinte à la gratuité de l’enseignement public et à l’égalité des chances entre les élèves.

 

Commentaires

commentaires