Outils numériques en classe : de la simplicité vers la variété

Outils numériques en classe : de la simplicité vers la variété

Par 2 octobre 2017
FavoriteLoadingAjouter aux favoris

Utiliser les outils numériques en classe relève de plus en plus d’un besoin pour améliorer l’enseignement plutôt que d’un phénomène de mode. Bien que certains enseignants s’y mettent naturellement, beaucoup d’autres sont rebutés par les nouvelles technologies et le passage au numérique se fait avec énormément de difficultés, voire dans la douleur.

Il devient ainsi de plus en plus difficile d’échapper aux TICE et il est intéressant de se demander si pour utiliser les outils numériques en classe, il vaut mieux privilégier la variété des ressources ou opter pour la simplicité afin de favoriser l’engagement des élèves. Même si la réponse dépend souvent des objectifs, il est préférable dans un premier temps d’opter pour la qualité plutôt que pour la quantité.

 

 
Pourquoi utiliser les outils numériques en classe ?

Premièrement, comme s’accorde à le dire les spécialistes, les enfants d’aujourd’hui pour faire face à leur environnement de plus en plus globalisé et digitalisé, ont besoin de compétences numériques, autant que de celles du langage ou de l’écriture. La génération Z, celle qui représente les « Digital natives », constitue aujourd’hui le plus gros du contingent des élèves scolarisés. Ils feront face à des défis de plus en plus complexes qui exigent une maitrise des TIC et doivent bénéficier d’une alphabétisation numérique.

A la différence des précédentes générations, on s’attend à ce que nos enfants collaborent à la fois localement et globalement. La technologie est un langage universel, parlé à l’échelle internationale, quelle que soit la profession ou la localisation géographique. Encourager l’utilisation des outils numériques en classe, ainsi qu’à la maison, constitue la première étape de cette alphabétisation.

 

La technologie transforme-t-elle l’éducation ?

Certes l’utilisation des nouvelles technologies à l’école est de plus en plus importante, mais l’adéquation entre éducation et technologie est une question cruciale. Dans le futur, nous verrons peut être de moins en moins d’enseignants et d’établissements ajouter de la technologie à leur pédagogie existante et de plus en plus réfléchir à une grande transformation numérique de l’éducation.

En effet, la relation entre éducation et technologie est en train de changer. Plutôt que de se demander si ce sont les TICE en classe qui favorisent le changement dans l’éducation ou si l’éducation devrait ouvrir la voie, on reconnaît de plus en plus que la relation entre les deux est symbiotique; que l’évolution de la technologie et le changement éducatif (que ce soit le curriculum, la pédagogie ou les attitudes des enseignants) vont de pair.

Dans ce processus de transformation, l’enseignant doit évaluer la technologie et les outils qui pourraient apporter le plus de valeur ajoutée à sa pédagogie et d’identifier les mécanismes pour intégrer facilement et intuitivement les outils numériques pour améliorer ses méthodes d’enseignement.

Il est par exemple important de se demander si la classe se compose d’un ensemble d’élèves à capacités mixtes qui bénéficient de méthodes de différenciation ? Ou si certains des élèves ont des difficultés à se concentrer sur l’apprentissage auditif avec un sujet particulier ? Cela pourrait être un bon point de départ à l’introduction d’outils TICE en classe.

 

Le temps est compté, alors commençons simplement !

Le concept de transformation de l’éducation peut être un sujet de préoccupation pour les institutions et les enseignants établis (comme on le voit dans certains pays comme la Tunisie ou la France où toute tentative de réforme du système se heurte à des difficultés d’acceptation). Le temps de classe et celui consacré à l’enseignement à la maison sont déjà pleinement pris en compte dans la planification et la préparation des normes éducatives. Si votre objectif est d’introduire les outils numériques dans vos méthodes d’enseignement, l’étape préliminaire doit prendre en compte une approche simple.

Utiliser les outils numériques en classe ne consiste pas seulement à utiliser des outils Web 2.0 et des systèmes d’apprentissage compliqués, bien que cela puisse l’être. Pour la plupart des enseignants, cependant, la technologie dans l’éducation commencera comme un voyage beaucoup plus simple en utilisant des ressources, peu importe la taille et la quantité, pour créer un meilleur environnement d’apprentissage.

Comme point de départ, disposer de la technologie en tant que sujet d’étude permet aux élèves de réfléchir à l’importance et l’utilité des outils numériques. Qu’il s’agisse d’une pièce d’instruction – comment utiliser un certain dispositif par exemple – ou l’impact de la technologie sur un temps particulier dans l’histoire ou dans les sciences, les étudiants seront encouragés à considérer le numérique comme une partie de la vie moderne en constante évolution.

Cela a été démontré à travers diverses expériences : tout en créant un nouvel environnement d’apprentissage innovant, les élèves participent à chaque étape du processus de planification. L’idée est de les encourager à réfléchir à l’impact de la technologie sur l’apprentissage et la vie quotidienne.

Une fois cette étape d’initiation et de prise de contact avec les outils numériques effectuée, l’enseignant peut passer à une deuxième phase avec par exemple la création d’un blog de classe, ou d’un Wiki de l’école qui constitue un moyen simple mais efficace pour intégrer les outils numériques dans la salle de classe. De même, faire travailler ensemble les élèves sur un tel projet favorise l’apprentissage collaboratif, encourage l’engagement des élèves et leur permet d’acquérir certaines compétences et expertises qui leurs seront profitable au-delà de l’école.

L’utilisation de plates-formes numériques gratuites permet aux étudiants de collaborer et de stocker leur travail dans un «sac à dos numérique» basé sur le cloud. Les étudiants peuvent être engagés à la fois par des méthodes d’enseignement traditionnelles et innovantes, en favorisant les compétences clés dans le processus.

 

Trop de numérique en classe…tue le numérique

Lorsqu’ils mettent en place des objectifs pédagogiques pour l’année scolaire, les enseignants cherchent souvent les moyens les plus efficaces et efficients pour atteindre leurs élèves. Il important dans ce sens de créer une liste des moyens dont le numérique peut favoriser la réalisation des objectifs d’apprentissage définis et d’utiliser cette liste pour décider de quelle manière les TICE peuvent être incorporés dans les séquences pédagogiques. Les outils numériques sont un moyen d’ajouter de la variété à un contenu existant.

L’utilisation des TICE en classe uniquement pour répondre à une mode (ou faire pareil que les collègues) constitue un piège commun. Il faut s’assurer que l’intégration de la technologie dans l’enseignement s’harmonise avec les objectifs d’apprentissage préalablement définis et que cela ne constitue point une surcharge des activités entreprises. Rester simple permet aux élèves de se concentrer sur les compétences à acquérir et l’utilisation des outils numériques en classe n’est qu’un moyen d’aborder un sujet sous différents angles et de diversifier le contenu.

Il faut éviter d’intégrer les outils numériques trop tôt. Le résultat pourrait finalement être contre-productif et constituer un barrage, surtout pour les enseignants les plus anciens. Une approche progressive assure une prise en main efficace des outils et permet aussi bien aux élèves qu’aux enseignants de mieux appréhender les nouvelles technologies.

Pour commencer il faut dans un premier temps introduire des outils interactifs simples et open sources (présentations, quizz…) et utiliser les Tableaux Blancs Interactifs et les tablettes (ou smartphones) apportés par les élèves. Rien ne sert de se ruiner d’entrée avec des acquisitions importantes. Il faut veiller à ce que les outils TICE utilisés soient faciles d’accès, simples à utiliser et permettent de favoriser l’apprentissage en groupe et le passage à la classe inversée.

 

Faire plus avec moins

Parmi les nouveaux challenges auxquels font face de nombreux systèmes éducatifs, notamment en Afrique, la question de l’augmentation incessante des effectifs dans les écoles, conjuguée à une stabilisation, voire une baisse des moyens disponibles, notamment financiers, est cruciale. Comment dans ce cas prendre en charge de plus en plus d’apprenants et améliorer les résultats scolaires, si ce n’est par l’intégration des outils TICE dans l’apprentissage afin d’atteindre les objectifs de l’éducation.

Ainsi, le numérique peut jouer un rôle important dans l’accroissement de la productivité de l’éducation, mais pas simplement comme complément ou pour une reproduction technologique de la pratique actuelle. Une meilleure utilisation de l’apprentissage en ligne, des écoles virtuelles et d’autres utilisations intelligentes des outils numériques ne consiste pas à remplacer les rôles des enseignants, mais de donner à chaque partie prenante (enseignants, élèves, directeurs, inspecteurs, parents…) les outils dont ils a besoin pour faire réussir les élèves.

Trouver des outils adéquats et intuitifs qui renforcent les valeurs fondamentales de la pédagogie et favorisent l’acquisition d’une variété de compétences est la clé d’une intégration réussie des outils numériques en classe. C’est peut-être dans ce cadre que la variété est aussi importante que la simplicité.

Aujourd’hui, il n’existe pas une seule méthode d’enseignement efficace, mais des méthodes multiples pour répondre à différents profils et besoins d’apprentissage. On peut en dire autant des outils TICE. Il n’y a pas un unique outil numérique qui implique automatiquement tous les élèves et améliore les résultats d’apprentissage. Mettre l’accent sur des possibilités d’apprentissage variées est plus important que les applications pour les livrer.

Plusieurs plateformes numériques présentent divers avantages pour l’enseignant afin de réduire le temps de planification des leçons, de rationaliser le processus de suivi et d’évaluation, ou de favoriser des compétences d’autogestion et de créativité chez les élèves…

 

Simple et varié à la fois

Les nouvelles technologies dans le cadre scolaire sont essentielles pour renforcer les compétences numériques tout au long de la vie d’élève et pour préparer les étudiants à leurs futurs métiers. L’utilisation des outils numériques en classe présente également l’avantage de l’économie de temps pour l’enseignant en lui octroyant une plus grande marge de manœuvre pour la planification et l’évaluation.

L’utilisation d’une technologie d’éducation simple et intuitive, garantit que les outils numériques ajoutent de la valeur aux objectifs d’apprentissage plutôt que de devenir l’objectif d’apprentissage. De plus, en intégrant des ressources variées et interactives, les enseignants peuvent aborder plus de profils d’apprentissage et offrir plus de différenciation dans la salle de classe.

Un équilibre sain entre la simplicité et la variété dans l’éducation numérique permet aux élèves d’apprendre de la manière la plus adaptée à leurs besoins, sans faire de la classe un environnement intimidant ou surdimensionné. L’enseignant doit garder ses méthodes d’enseignement et se concentrer sur la qualité de l’apprentissage qu’apporte le numérique. L’objectif étant de permettre à l’élève d’accéder à des ressources qui le préparent pour l’avenir et produisent de meilleurs résultats.

 

Pour aller plus loin

10 principes à suivre pour un apprentissage numérique efficace

Un outil pour bien comprendre la pédagogie numérique

Favoriser la création de contenus numériques par les élèves

 

 

 

 

 

Commentaires

commentaires